Palmarès 2017

Prix de la communication disruptive / impertinente

Titre de la campagne : Pacte Justice - Présidentielle 2017


Nom de l'agence : Okó

Nom de l'entreprise : Barreau de Paris


La campagne

Date / période de la campagne : Janvier - mai 2017

Problématique, Contexte, Contraintes
"Une justice en voie de clochardisation" - M. Urvoas Garde des Sceaux Janvier 2016 à Mai 2017. Année d’élections, 2017 devait être l’occasion de mener une vaste réflexion sur le devenir de notre Justice au service de l’ensemble de nos concitoyens. Ses carences sont connues, ses manques souvent décriés et rappelés. Pourtant aucun des 5 grands candidats à la Présidentielle n'évoquait ce sujet. Il fallait donc une action forte...

Objectifs
Le Barreau de Paris, qui réunit le plus grand nombre d'avocats en France, voulait conduire les candidats à s'engager au-delà de leurs différences pour une institution en manque de moyens et à laquelle on demande beaucoup.

Description / Points forts et partis pris
Puisque la Justice vit à l'âge de pierre, nous avons ramené à la préhistoire les 5 principaux candidats (visage, tenue, chevelure…). 5 affiches qui mettent en exergue 5 carences fortes. Les points forts #1 La performance visuelle où les 5 candidats sont reconnaissables malgré leurs traits préhistoriques. #2 L'interpellation directe mais jamais offensante. #3 La mise en avant de situations inacceptables. Sans misérabilisme.

Résultats
1. Le lancement Conférence de presse en Live sur Facebook et Twitter. (plus de 18 000 vues). Une couverture médias : Les Échos, Le Monde, VSD, L'Obs, RTL, France Info, The Huffington Post... 2. La promotion en fil rouge Une campagne d'affichage et digitale, un site (Pacte-justice.org) et un dispositif de promotion “full social“ concentré (3 mois) : 300 posts Facebook et tweets publiés générant 1 145 000 impressions et + de 18 000 engagements 3. Les réponses Les 5 candidats ont signé le Pacte Justice et répondu à notre interpellation via une interview filmée de leur "représentant Justice" / 10 000 vues sur Dailymotion (URL plus bas) Le 28/09/17, la garde des Sceaux, Madame Belloubet annonçait un budget en croissance : + 4,3% en 2019 et + 5,1% en 2020.

Cible
Prioritairement : les candidats à la Présidentielle de 2017 les 40 000 avocats membre du Barreau de Paris, les journalistes "justice". De manière plus secondaire : l'opinion publique et leurs élus.

Argumentaire
A peine 5 mois avant le premier tour de la Présidentielle il fallait : 1. Lancer la mobilisation via une conférence de presse "Live" sur Facebook et Twitter : plus de 18 000 vues et plus de 200 retombées presse. 2. Faire monter la pression avec une campagne d'affichage et digitale, un site (Pacte-justice.org) et un dispositif de promotion “full social“ : 300 posts Facebook et tweets publiés générant 1 145 000 impressions et + de 18 000 engagements. 3. Recueillir les signatures et les réponses des 5 principaux candidats via une interview filmée de leur "représentant Justice" / 10 000 vues sur Dailymotion.

 
Supports
 
URL des sites
 
Fichiers déposés
 
Indicateurs d'efficacité
Avez-vous réalisé une étude associée à ce projet ? : Non

Comment avez-vous évalué l’efficacité de votre projet ?
Sur le moment : à travers les outils de mesure de performances des canaux utilisés, en particulier ceux relatifs aux médias sociaux. Au final : à travers les signatures et les engagements des 5 principaux candidats et plus encore à travers la récente annonce, par la garde des Sceaux, des futures augmentations budgétaires de la Justice.

Quels enseignements en avez-vous retiré ?
La créativité, l'audace, l'agilité opérationnelle et l'engagement social représentent le meilleur cocktail pour atteindre de vraies performances sans forcément avoir de gros budgets.

Quelles sont les limites de cette démarche ?
Elle demande une capacité de réactivité et de disponibilité des équipes, difficiles à imposer pour une opération au long court.


RSE
Avez-vous pris en compte des éléments de DD et/ou RSE dans ce projet ? : Non